coffret.1228552443.jpgUne suggestion de cadeau de fin d’année à l’attention du Syndicat de la Magistrature pour renouer le dialogue avec avec celle qui fit partie de la garde rapprochée de qui vous savez.
Légère, spacieuse cette valisette pourrait aisément la suivre dans les conférences de presse, visites de prisons, etc. pour y accueillir quelque pacotille provenant de la Place Vendôme. Cela éviterait, par exemple, à la rédactrice en chef du Figaro de prendre sa plus belle gomme pour effacer de son plus beau papier ce que le bon peuple ne saurait voir en temps de crise.

 

N.B.: En option le parapluie de poche « Esprit » pour se protéger des marques d’enthousiasme du peuple et des magistrats.

Illustration: ©Lelorgnonmélancolique

  1. Elsa says:

    Parfait! Avant l’annonce de sa grossesse il m’arrivait de me demander pourquoi cette petite bonne-femme avait une telle rage dans le ventre. Maintenant, je souhaite bonne chance à l’enfant qui va naître. Il lui faudra bien du courage pour se développer dans l’ombre d’une mère qui préconise de mettre des enfants en prison.

    Il y a une loi étrange en ce monde (le monde des puissants du moins) : l’ascension et la consécration professionnelles coïncident inéluctablement avec le stade ultime du déssèchement émotionnel et de l’isolement social et affectif. Plus haut vous monterez, plus dure sera la chute…

Répondre à Elsa Annuler la réponse.

Patrick Corneau