Approche du maximum de rien du tout: entrer dans n’importe quel bar de province, en France, vers trois heures de l’après-midi. Décor décourageant. Désœuvrement. Accablement sourd, général.
Je défie quiconque de tenir.

 

|

Illustration: photographie de Strussler/Flickr

  1. gballand says:

    Je fais souvent cette aproche du rien, à 15 heures, en province… Je choisis souvent les bars qui ont l’air de rien du tout, et plutôt les bars PMU… pour y chercher quoi ? Rien, en fait, simplement être au comptoir avec d’autres qui ne cherchent rien, sans rien dire… Mais je ne sors pas découragée, ce sont des moments de partage de silence avec des gens avec lesquels je ne partagerais rien si je n’allais pas dans ces cafés-là…

  2. totem says:

    Surtout le Pmu enfumé avec des tables en formica et un bar long comme ça. J’expérimente souvent ces établissements par nécessité (travailleur itinérant) et mêmes si les toilettes sont propres, il en reste toujours un goût d’amertume, celui du robusta non sucré qui vous poursuit toute la journée.

  3. Pingback:Scholarships for Women Over 40

Répondre à totem Annuler la réponse.

Patrick Corneau