12494990_10208525755202519_3391578090462603980_nferli15Il avait son atelier rue des Gâtines dans le vingtième arrondissement. La porte était souvent ouverte à la belle saison. On entendait du rock. Je le voyais courbé sur son établi, j’apercevais juste son crâne – concentré, il levait rarement la tête vers la rue. Des odeurs de colle ou de vernis s’échappaient de la petite échoppe. Une fois, j’ai failli entrer pour lui parler « matos » et puis non, j’ai eu le sentiment que je le dérangerais. 12523913_10208525714081491_3595529735526687498_n
Il avait 31 ans, il s’appelait Romain Naufle, réparait et fabriquait des guitares depuis six ans, luthier apprécié et reconnu par les professionnels (ses amis l’appelaient « le médecin des guitares »), il est décédé de ses blessures, assassiné le soir du vendredi 13 décembre au Bataclan.
Cet après-midi je suis passé devant « Éponyme Guitares », sur le rideau de fer noir baissé les bouquets de fleurs ont disparu, seul reste un petit panneau :
——————–« Fermé définitivement ».

Illustration: photographie © LPLD, « L’Œil Pour Le Dire ».

  1. catherine says:

    Un gars qui répare les guitares, qui fait ça depuis des années, avec qui les connaisseurs peuvent discuter, je ne vois pas meilleur signe de civilisation.
    Merci de lui rendre hommage, et à travers lui, à tous les autres musiciens ou artisans.

Répondre à catherine Annuler la réponse.

Patrick Corneau