« L’art m’emmerde », disait Erik Satie. La Fondation du doute (Rue de la Paix – 41000 Blois) de l’artiste Ben Vautier part de ce type de constat pour questionner l’art, le remettre totalement en cause. Une initiative corrosive, iconoclaste, pour faire du doute le ferment de la liberté.

« Bourdieu disait : l’art sert à impressionner pauvres
moi je dis « les ignorants
qui n’ont pas appris par coeur
les noms propres des artistes égotiques bourgeois « 
si donc l’Etat décidait de réduire de 95 %
l’argent qu’il donne à la culture
je ne serais pas contre
car qui sait ?
alors pour survivre
devant devenir clandestin, l’art
redécouvrirait sa vocation de dérangeur. »
Ben, POIL A GRATTER, Newsletter du 2010-05-10.

Illustration: Reportage vidéo France 3

Répondre à Cédric Annuler la réponse.

Patrick Corneau