« La lettre d’amour que j’aurais le mieux aimé écrire »* lue par Alexandre Vialatte**

Le texte intégral.maricou.1271069660.jpg

* »La Lettre d’amour que j’aurais le mieux aimé écrire ». Liège, Dynamo, 1968 (Brimborions, n°166). Tiré à 51 exemplaires. Publiée en 1965 par Geneviève Dormann dans L’Echo de la mode. Republiée par elle dans Le Figaro-madame, 14 février 1987, pp. 49-50. Reprise dans Entretiens, n° 35, pp. 139-144, puis dans Badonce et les créatures, Julliard, 1982, sous le titre « Une Vocation de gendre ».
**Cet enregistrement de Pierre Darrigrand est d’une qualité audio médiocre mais il permet d’entendre la magnifique scansion, intonation des voix de l’époque et un texte à l’humour… typiquement vialattien!

hmorganlettrine2.1270899207.jpg
Illustration: carte postale ancienne illustrant la couverture de « Lettres à Maricou » d’A. Vialatte éditées Au Signe de la Licorne par P. Sigoda.

Répondre à nomade Annuler la réponse.

Patrick Corneau