L’affaire autour du rabbin Henry Sobel * qui agitait dernièrement la société et les médias brésiliens nous met une fois de plus devant un pénible constat: les pays du Sud et leurs émules latino-américains ne cessent de nous adresser la provocation de leur amoralisme (corruption, affaires, scandales, maffias, collusion avec le banditisme, le terrorisme, etc.). Les nations qui moralement « ne valent rien » sont une énigme: elles n’ont pas de démon éthique, n’en n’ont pas l’ombre et en font, comme Jean Baudrillard l’a montré, une puissance de séduction persistante, oppressante qu’elles exercent sur les pays du Nord (volontiers donneurs de leçon). Pareille pénurie appelle-t-elle le châtiment ou est-elle le châtiment en soi?
*Président de la Congrégation israélite de São Paulo et ancien dirigeant du Congrès Juif Mondial.
Illustration: Oscar Niemeyer, Memorial da América Latina à São Paulo

  1. Tony Pirard says:

    Je suis brésilien!malgré le nom sembler français!Oui!nous sommes stupéfait,une attitude sans explication!demain,quamd un voleur s’était arrêtte,il dira… »excusez-moi policieur! j’étais en bouvant un médicament,par cela que j’ai volu cette Ferrari! »Tantôt!,tantôt! nous sommes égaux devant la loi…!!
    ã d’autre ! Voleur sera toujour voleur! Pourquoi dire le pays du sud et les pays de la EU,ils sont tous saint du pied sale!
    Demain,ils diront qu’il est racisme contre les juif comme toujours!
    Une petite question! si un pauvre vole quelque chose,logique! il est un voleur! quand un riche vole quelque chose il est sous effet du médicament! bizarre non??

  2. Oui, vous avez entièrement raison. N’est-ce pas La Fontaine qui a écrit dans « Les Animaux malades de la peste »:  » Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir. » C’était à l’époque de la monarchie absolue et… de droit divin ! Donc, rien de nouveau sous le soleil des démocraties (au Nord comme au Sud)…

  3. gmc says:

    Les frégates de Taïwan: 8 milliards d’euros de pots-de-vin distribués à l’ensemble de la classe politique française, 5 morts « accidentelles » dont celle d’un membre des services secrets, tombé du balcon de son 5ème étage, poussé par le vent…dit la version officielle.

    vous avez raison: les nations qui moralement ne valent rien resteront toujours une énigme.

    néanmoins, votre raisonnement oublie un élément important: toute entité créée par l’animal humain devient tôt ou tard immorale, il vous suffit juste de consulter la valeur patrimoniale de la croix-rouge pour le constater….alors, vous pensez, des entités politiques dans un monde ou la corruption est officiellement institutionnalisée (lobbying, on l’appelle en version up to date)…..

Répondre à gmc Annuler la réponse.

Patrick Corneau